Skip to content

Les Pouilles : Nardo, Gallipoli, Marina di Pescoluse, dans la région du Salento

Pour cette nouvelle journée découverte des Pouilles, nous sommes partis à la découverte du bas du talon de la botte italienne. En effet, nous avons longé la côté Ouest de la péninsule du Salento, et avons visité 3 magnifiques petites villes de cette région.

Nardo

Début de la journée par la visite de Nardo. Cette petite commune est assez différente des autres villes des Pouilles, car elle est très tranquille, ce qui nous a fait beaucoup de bien après l’animation perpétuelle de ces derniers jours. Ce fut agréable de sortir un peu des sentiers battus et de découvrir une ville très authentique et ravissante. Tout comme Lecce, son architecture baroque lui confère beaucoup de charme.

1er aperçu de la ville : son château, imposant, a une magnifique façade, et peut se visiter. Nous avons préféré l’admirer de l’extérieur, et aller nous balader dans le jardin botanique attenant. Honnêtement, rien de fou à voir dans dans ce jardin, mais un espace de verdure dans une ville, c’est toujours agréable.

Le château de Nardo – Les Pouilles, Italie
Le jardin botanique derrière de le château de Nardo

Puis nous sommes partis flâner dans les ruelles derrière le château, jusqu’à rejoindre la belle place centrale, la piazza Antonio Salendra.

La Piazza Salendra, place centrale de Nardo – Les Pouilles, Italie
La Fontana del Toro, sur la Piazza Salandra, à Nardo – Les Pouilles, Italie

J’ai adoré Nardo. Tout respire la tranquillité, la beauté, le bien vivre. Quel bonheur de se perdre dans ses petites ruelles qui décèlent toutes de magnifiques éléments architecturaux. Je n’en avais pas assez de mes yeux, tellement il y avait à voir.

Une ruelle de Nardo – Les Pouilles, Italie
Relais Il Mignano à Nardo – Les Pouilles, Italie

Comme dans la plupart des villes des Pouilles, il y a aussi des églises partout, à chaque coin de rue. Evidemment. Et elles sont sublimes.

Chiesa di San Domenico à Nardo – Les Pouilles, Italie
Église de Saint Joseph à Nardo – Les Pouilles, Italie
Basilica Cattedrale di Santa Maria Assunta – Nardo, Les Pouilles, Italie

Bref, après un petit tour dans cette jolie bourgade, nous avons repris la route pour une ville bien plus touristique.

De jolis palmiers sur la place de la mairie du village – Nardo, Les Pouilles, Italie

Gallipoli

A 20 minutes au sud de Nardo se trouve une autre ville bijou : Gallipoli. Cette cité blanche, entourée par la mer, est divisée entre une ville nouvelle sur le continent, et un centre historique sur un îlot (un peu comme la ville de Tarente). Dotée d’une architecture baroque splendide, elle est également célèbre pour son vin et ses plages. Le soir venu, l’ambiance animée dans ses rues et ses restaurants en fait une ville très festive.

Nous nous sommes garés sur le parking du port, à la sortie de la ville nouvelle, afin d’être au plus près du centre historique. Nous avons ainsi emprunté le Ponte Papa Giovanni Paolo II, un pont en pierre du XVIème siècle, qui marque la jonction entre la vieille ville et la ville moderne. De là, nous avons pu admirer la fontaine grecque au pied du pond, et le beau château aragonais de Gallipolli, de l’autre côté du pont, à l’entrée de l’ilot du centro storico.

A l’entrée du château se trouve un petit marché couvert, avec quelques boutiques pour touristes. J’ai trouvé le lieu très joli, mais pas très bien mis en valeur, et du coup peu animé. Ce qui est dommage car cela mérite le détour.

Marché couvert de Gallipoli – Les Pouilles, Italie

Nous sommes ensuite allés nous enfoncés à l’intérieur du centre historique. De nombreux palazzos et églises jalonnent les petites rues de la ville. Une des plus remarquables est sans conteste la cathédrale de Gallipoli, la Basilica Concattedrale di Sant’Agata, avec sa majestueuse façade baroque.

Basilica Concattedrale di Sant’Agata – Gallipoli, Les Pouilles, Italie

Quel plaisir de se balader dans ses ruelles tortueuses, que ce soit dans les plus touristiques, que dans celles à l’écart de l’agitation. Toutes regorgent de détails architecturaux devant lesquels nous prenons plaisir à nous attarder.

Une petite place de Gallipoli – Les Pouilles, Italie
Une ruelle de Gallipoli – Les Pouilles, Italie
Belle façade d’un restaurant de Gallipoli – Les Pouilles, Italie
L’entrée d’une maison de Gallipoli – Les Pouilles, Italie

Nous avons croisés de nombreux jeunes mariés ce jour là, à la recherche de beaux spots pour faire leurs photos. Je prends toujours cela comme un bon signe, car ça signifie que la ville est tellement belle qu’ils veulent y faire leurs photos de mariage.

De jeunes mariés avec leur photographe, dans les rues de Gallipoli – Les Pouilles, Italie

Pris par la faim, nous nous sommes attablés à un petit resto dans la rue principale, le Picciuli, qui était très sympa. Nous nous sommes attablés dehors, ce qui nous a permis de profiter du beau temps, et de l’animation de la rue. De plus, les pizzas était très bonnes (même si je n’ai pas pu trop en manger, car Côme me l’a dévoré ^^), et les prix très raisonnables. Et pour ne rien gâcher, les serveurs étaient adorables, notamment avec les enfants. Une bonne adresse que je vous recommande pour manger vite fait bien fait.

Après s’être remplis de pizzas, nous sommes repartis nous balader. Milan s’est arrêté admirer une belle décapotable rouge.

Milan qui se demande s’il pourrait faire un petit tour dans cette belle voiture rouge 😉

Puis nous sommes allés rejoindre le bord de mer, pour une promenade très agréable. On y trouve même une petite plage au pied des remparts qui doit être sympathique en été.

Promenade en bord de mer dans la vieille ville de Gallipoli – Les Pouilles, Italie

Si vous souhaitez vous y promener sans vous fatiguer, il y a l’option tuk tuk, ces fameuses voiturettes vespa, que nous avions d’ailleurs essayé à Matera. Nous n’avons pas réitérer l’expérience à Gallipoli, mais ça doit être bien sympa à faire ici aussi.

Un tuk tuk parfait pour un mariage n’est-ce pas? 😉

Baia verde

Après avoir arpenter les rues de la vieille ville de Gallipoli, nous sommes partis faire un saut dans le sud, pour voir la plage de Bain Verde. Du sable fin, une eau cristalline, et personne sur la plage, le tableau était parfait. Dommage que les enfants ne l’aient pas vu, ils s’étaient endormis juste avant d’arriver ^^ Du coup, j’ai juste pris une photo souvenir, et on est reparti en voiture pour qu’ils puissent se reposer un peu.

Plage de Baia Verde – Gallipoli, Les Pouilles, Italie

Marina di Pescoluse

Dernière étape de notre journée : la plage de Marina di Pescoluse. J’en avais beaucoup entendu parler, et je voulais absolument aller la voir. Surnommée « les Maldives du Salento« , elle attire beaucoup de touristes, surtout en été. Bon personnellement je trouve ce surnom un peu exagéré, même si je ne nie pas que la plage est très belle, avec son eau turquoise et ses rochers ça et là. Mais on est quand même loin des Maldives, hein 😉

Quoi qu’il en soit, nous avons profité du lieu un bon moment, laissant les enfants s’y amuser. Il faisait beau et assez chaud pour un mois d’avril, et c’était la 1ère fois que Côme jouait dans le sable. C’était trop beau de le voir découvrir cet élément avec ses yeux de bébé. De quoi clôturer en beauté cette belle journée en famille.

Milan s’éclate sur la plage de Marina di Pescoluse – Les Pouilles, Italie
1ère découverte de la plage pour mon bébé Côme – Marina di Pescoluse, Les Pouilles, Italie

Bilan de cette journée dans le Salento

Encore une merveille journée dans cette région des Pouilles, avec la découverte de magnifiques villes et plages. J’ai un peu le regret d’avoir du faire tout cela assez vite, car rien que Gallipoli mériterait une journée à elle seule, pour la découvrir pleinement. Mais c’est déjà une grande chance d’y avoir passé quelques heures, et cela me donne une bonne excuse pour y retourner prochainement 😉

With love,

Marine

A lire sur le même thème :

CONSEILS POUR LA LOCATION DE VOITURE, ET LES HÔTELS DANS LES POUILLES, EN ITALIE

LES POUILLES, RÉGION DE FOGGIA, PÉNINSULE DU GARGANO : VIESTE, PESCHICI, MONTE SANT’ANGELO

BARI ET TRANI EN FAMILLE, DANS LES POUILLES

LES POUILLES : MATERA, LA VILLE DES SASSI

UNE ESCAPADE À TARENTE (TARANTO) DANS LES POUILLES

LES POUILLES EN ITALIE : LA VILLE DE LECCE

Aucun commentaire pour l'instant.


Commentez l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe

Just subscribe to my newsletter
to receive all fresh posts