Skip to content

Les Pouilles : Otrante, Sant’ andrea, Grotta della Poesia

Pour cette nouvelle journée de découverte des Pouilles, nous sommes partis dans le talon de la Botte, dans la péninsule du Salento, côté Est ce coup-ci. Le ciel était un peu gris ce jour-là, mais cela ne nous a pas empêché d’apprécier la beauté de tous les endroits que nous avons découverts.

Otrante (Otranto)

1ère étape de cette journée : Otrante, une belle ville fortifiée au pied d’un château, qui a conservé son ambiance médiévale. Située en bord de mer, Otranto est entouré de murs défensifs qui lui confèrent une personnalité vraiment marquée et tournée vers l’histoire. Ils contrastent avec le doux blanc de ses maisons traditionnelles, et le bleu de la mer.

Otrante – Les Pouilles, Italie
Les murs fortifiés d’Otrante – Les Pouilles, Italie

Quel incroyable bond dans le temps lorsque l’on découvre ses ruelles pavées, son massif château du XVème siècle, et son vaste Duomo en plein centre. Il y a également une belle tour, la Torre Civica dell’Orologio à observer.

Cathédrale de Sainte Marie Annunziata – Duomo d’Otrante – Les Pouilles, Itali
Duomo d’Otrante – Les Pouilles, Italie
Vue sur la Piazza Del Popolo, et La Tour Civique de l’Horloge d’Otrante – Les Pouilles, Italie
La Tour Civique de l’Horloge d’Otrante – Les Pouilles, Italie

En parcourant ses petites ruelles, nous avons pu pleinement apprécier le charme de son centre historique. Il regorge de restaurants, de bars, et de boutiques pleins de charme.

Un entrée dans la ville historique d’Otrante – Les Pouilles, Italie
Une ruelle d’Otrante – Les Pouilles, Italie
Une ruelle touristique d’Otrante – Les Pouilles, Italie

Ce que j’ai aimé à Otranto, c’est qu’elle possède de nombreux attraits : un passé plein d’histoire, une jolie vieille ville, une grande plage, un joli port, et même un petit parc près des plages, avec pleins de jeux pour enfants.

Barques de pêcheurs sur la plage d’Otrante – Les Pouilles, Italie
Le port d’Otrante, avec vue sur la vieille ville – Les Pouilles, Italie
Milan a évidemment voulu profiter des jeux pour enfants, à Otrante – Les Pouilles, Italie
Un joli petit restaurant aux abords de l’océan – Otranto, Les Pouilles, Italie

Vous l’aurez compris, nous avons pris beaucoup de plaisir à découvrir cette ville aux multiples facettes. Ella a clairement de quoi satisfaire tous ses visiteurs, quelque soit leur goût en terme de visite.

La couleur de l’eau à Otranto est dingue!

Torre Sant’Andrea

Après avoir passé la matinée à Otranto, nous sommes partis vers le nord, en longeant la côte, direction Melundugno. D’ailleurs, la route fut vraiment agréable, il y a pleins de spots au bord de l’eau où j’avais envie de m’arrêter pour faire des photos!

Quelque part, en bord de mer, près d’Otrante – Les Pouilles, Italie

En arrivant à Sant’Andra, comme nous avions un peu faim, nous nous sommes attablés chez Babilonia, le seul bar / pizzeria ouvert dans le coin à cette période de l’année. Pour être honnête, j’ai eu un peu peur en entrant : c’était blindé de monde, la musique était hyper forte, les serveurs couraient partout… bref, j’ai bien compris qu’on n’allait pas faire le resto du siècle ^^ Et puis finalement, cette musique assez forte nous a mis dans l’ambiance, tout le monde chantait et dansait à sa table, Milan s’est fait plein de copains aux tables voisines et ne voulait plus partir…!

La nourriture n’était pas dingue c’est vrai. On a mangé des schiaccine, une spécialité du resto. J’ai testé la vegana, c’était pas fou, ça manquait d’assaisonnement, c’était fade. Ceci dit, ça nous a bien dépanné de pouvoir manger là, les prix n’étaient pas très chers, et pour les gamins, il y avait une chouette ambiance. Donc au final, on a passé un bon moment.

Schiaccine vegan, chez Babilonia – Sant’Andrea, Les Pouilles, Italie
Y’en a un qui s’est bien éclaté chez Babilonia 😉

Après avoir repris des forces, nous sommes allés nous balader près du phare, pour voir les fameuses Faraglioni, des formations rocheuses érodées par les vagues. Et là : wouahou! Un décor de carte postal! Le lieu est juste incroyable. Des falaises blanches, une arche, une eau turquoise, le spot est superbe. Malgré le ciel gris, nous sommes tombés sous le charme de ce paysage d’exception. Attention avec les jeunes enfants, il n’y a aucune protection, le lieu n’est pas aménagé pour les touristes. D’ailleurs, c’est vraiment appréciable, on peut se promener tout autour en ayant la sensation d’être dans un lieu préservé. Apparemment c’est ultra touristique en été, mais lors de notre venue en avril, c’était très peu fréquenté.

Les falaises de Torre Sant’Andrea – Les Pouilles, Italie
Quel lieu incroyable ! Torre Sant’Andrea, Les Pouilles, Italie
L’arche creusée par les vagues – Torre Sant’Andrea, Les Pouilles, Italie

Il est possible d’y nager, et même d’y sauter pour les plus téméraires. En avril, ce n’était pas dans nos projets, mais l’été, cela doit être vraiment génial à faire! Apparemment l’eau y est bien chaude, et tellement transparente que l’on peut voir pleins de poissons. C’est vraiment un endroit où j’espère pouvoir revenir un jour où il fait beau et chaud pour s’adonner au farniente devant un cadre idylique!

Il vaut mieux ne pas avoir trop le vertige pour venir jusque là ^^ – Torre Sant’Andrea, Les Pouilles, Italie
Mes hommes contemplatifs devant ce décor incroyable – Torre Sant’Andrea, Les Pouilles, Italie

Grotta della Poesia

Après cette superbe découverte, nous sommes partis découvrir un autre spot tout aussi fascinant, à 5 minutes en voiture. Cet endroit, c’est la Grotta della Poesia (grotte de la Poésie), une incroyable piscine naturelle creusée dans la roche. Il y avait auparavant une couverture rocheuse au dessus, qui s’est effondrée au fil des siècles. D’où la création de cette cavité naturelle à ciel ouvert, à environ 5 mètres depuis le haut de la roche.

Grotta della Poesia – Les Pouilles – Italie
La Grotta della Poesia – Les Pouilles – Italie
La couleur de l’eau est juste magnifique – Grotta della Poesia – Les Pouilles – Italie

La légende raconte qu’une princesse aimait venir s’y baigner, et cela inspira de nombreux poètes, d’où son nom. A l’intérieur, on peut y trouver des centaines de symboles et inscriptions en grec, latin, et messapien.

Sa couleur émeraude attire de nombreux touristes l’été, pour s’y baigner. Il y a un escalier creusé dans la roche qui y donne accès. Mais depuis quelques mois, la baignade y serait interdite… renseignez-vous donc pour savoir si cela a changé, avant d’y aller pour ça.

La Grotta della Poesia – Les Pouilles – Italie

Juste à côté se trouve la Madonna di Roca Vecchia, un obélisque avec la Madone à son sommet.

La Madonna di Roca Vecchia – Grotta della Poesia – Les Pouilles, Italie

Nous avons été surpris de voir que l’accès à cet endroit était payant (3€ l’entrée). Sur le coup, nous avons été surpris, et trouvé cela un peu cher pour ce que c’était. Mais notre hôte de notre B&B à Lecce nous a expliqué que l’endroit était devenu tellement touristique qu’il y avait régulièrement des dégradations. Cela permet donc de limiter l’accès, de réguler les entrées, dans le but de protéger et préserver ce lieu. Vu comme ça, pourquoi pas. Il faut aussi payer le parking (1,80€ de l’heure), et l’accès aux toilettes… Bon, l’endroit est certes vraiment beau, je ne suis pas sûre qu’il justifie autant de dépenses… Il n’y a pas de panneaux explicatifs, et on en fait très vite le tour.

Allez y donc si l’endroit vous attire, pour le voir. Mais pour la baignade, il y a de nombreux autres spots dans le coin, avec des plages de sable fin, qui sont gratuits et tout aussi beaux.

BILAN DE CETTE JOURNEE DANS LE SALENTO

Que ce soit la ville d’Otranto et ses multiples facette, ou les paysages incroyables de Torre Sant’Andrea et Grotta della Poesia, nous pouvons dire ce que ces 3 lieux nous ont complètement séduits. Les Pouilles regorgent décidément de beautés, et ces endroits en font partie. Cette partie du talon de la botte mérite clairement la visite, et je pense que cela mériterait de revenir en été pour profiter des plages du coin. Encore un bon prétexte pour y retourner bientôt 😉

With love,

Marine

A lire sur le même thème :

CONSEILS POUR LA LOCATION DE VOITURE, ET LES HÔTELS DANS LES POUILLES, EN ITALIE

LES POUILLES, RÉGION DE FOGGIA, PÉNINSULE DU GARGANO : VIESTE, PESCHICI, MONTE SANT’ANGELO

BARI ET TRANI EN FAMILLE, DANS LES POUILLES

LES POUILLES : MATERA, LA VILLE DES SASSI

UNE ESCAPADE À TARENTE (TARANTO) DANS LES POUILLES

LES POUILLES EN ITALIE : LA VILLE DE LECCE

DANS LA REGION DU SALENTO, DANS LES POUILLES : NARDO, GALLIPOLI, MARINA DI PESCOLUSE

Aucun commentaire pour l'instant.


Commentez l'article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe

Just subscribe to my newsletter
to receive all fresh posts